Pour les Demandeurs d’Emplois : Subvention AIF

AIF, Aide Individuelle à la Formation

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) est une aide financière mise en place par Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi ne pouvant assurer les frais pédagogiques d’une formation professionnelle.

Qui est éligible à l’AIF (Aide Individuelle à la Formation) ?

– Qui peut bénéficier de l’AIF ?

L’AIF est une aide financière couvrant les frais pédagogiques d’une action de formation. Elle est essentiellement réservée aux demandeurs d’emploi. D’autres catégories de personnes peuvent également bénéficier du dispositif :

  • les personnes en accompagnement contrat de reclassement professionnel (CRP)
  • les personnes en contrat de transition professionnelle (CTP)
  • les personnes en contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

L’aide financière est accordée après validation de votre plan de formation par votre conseiller Pôle Emploi.

– Une éligibilité qui concerne aussi les formations

Vous êtes demandeur d’emploi ou vous bénéficiez d’un des contrats mentionnés ci-dessus ? Vous pouvez donc prétendre à l’aide individuelle à la formation ! Toutefois, pour pouvoir suivre une action de formation, vous devrez vous assurer au préalable que celle-ci soit bien éligible au dispositif.  Qu’elle ait lieu en ligne ou en présentiel, votre formation doit tout d’abord se dérouler dans un organisme éligible. Ensuite, la visée professionnelle de la formation doit être assurée, elle pourra aboutir à l’obtention d’un diplôme, d’un titre professionnel ou d’un certificat enregistré au RNCP (Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles). La cohérence de la formation choisie au regard de votre profil est également scrutée. Si la formation qui vous intéresse n’a que peu de rapport avec votre projet professionnel, Pôle Emploi est en droit de vous refuser l’aide financière.

L’aide individuelle à la formation sert souvent à compléter le financement d’une formation éligible ou CPF, ou d’autres solutions de financement telles que les aides accordées par la région. Outre les formations diplômantes, certifiantes et qualifiantes, le bilan de compétenceset la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) entrent aussi dans le programme des formations éligibles à l’AIF.

Comment faire une demande d’AIF ?

L’AIF fait partie des aides à la formation qui pourront contribuer à votre insertion ou votre évolution professionnelle.

La formation continue reste un moyen fiable et solide pour renforcer son employabilité et rester attractif aux yeux des recruteurs. Les évolutions technologiques et les mutations du travail concernent l’ensemble des secteurs d’activité. Se former tout au long de sa vie professionnelle devient alors plus que jamais une nécessité. Dans ce contexte, l’aide individuelle à la formation (AIF) est un outil à ne pas négliger pour (re)trouver un emploi après une période de chômage.

– S’assurer de son éligibilité

Avant de faire une demande d’AIF, il faut tout d’abord vous assurer que vous êtes bien éligible au dispositif. Vous pouvez prétendre à l’aide individuelle à la formation si vous êtes demandeur d’emploi ou si vous êtes sous l’un des ces contrats particuliers :

  • contrat de reclassement professionnel (CRP)
  • contrat de transition professionnelle (CTP)
  • contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

– Faire valider son projet de formation par son conseiller Pôle Emploi

Toute personne souhaitant bénéficier de l’AIF doit d’abord en informer son conseiller Pôle Emploi. Il sera chargé de vérifier la pertinence de votre démarche au regard de votre projet professionnel et de s’assurer que la formation que vous souhaitez entreprendre soit bien accessible via ce dispositif. La formation doit être à visée professionnelle (obtention d’un diplôme d’Etat, d’une certification enregistrée au RNCP ou d’un titre professionnel) et durer entre 1 et 3 ans maximum. Aucune contrainte n’est imposée pour le format de la formation choisie : il peut s’agir d’une formation en présentiel, d’une formation en ligne ou d’une formation hybride combinant les deux formules. Il est parfois difficile de s’y retrouver entre la diversité des formations existantes et votre conseiller Pôle Emploi pourra aussi vous aider à choisir la formation la plus adaptée à votre projet professionnel et à vos préférences d’apprentissage.

– Le dossier AIF et l’entrée en formation

Le demandeur d’emploi doit présenter un (ou plusieurs) devis au moins 15 jours calendaires avant le début de la formation choisie. Si votre projet de formation est validé par Pôle Emploi vous obtenez alors le statut de « stagiaire de la formation professionnelle ». Ce statut indique que vous entamez une action de formation et que vous n’êtes pas tenu de faire des démarches actives de recherche d’emploi.

Quelles sont les formations éligibles à L’AIF ?

Le catalogue de formations accessibles par l’aide individuelle à la formation est très riche, néanmoins vous ne pourrez pas financer n’importe quelle formation à travers ce dispositif.

– Les types de formations éligibles à l’AIF

L’aide individuelle à la formation concerne les formations à visée professionnelle directe. Si vous désirez suivre une formation pour satisfaire une curiosité personnelle ou pour acquérir des connaissances et compétences qui n’ont pas vocation à servir dans un contexte professionnel, vous devrez passer par d’autres solutions de financement, comme votre CPF (Compte Personnel de Formation).

L’aide financière de Pôle Emploi cible :

  • les formations certifiantes et qualifiantes (obtention d’un titre professionnel enregistré au RNCP – Répertoire National des Certifications Professionnelles)
  • les formations diplômantes (du BTS à la Licence en passant par le Master)

– Le format de formation concerné par l’AIF

Tous les formats de formation peuvent faire le fruit d’un financement via l’AIF : que vous optiez pour une formation à distance, pour des cours en présentiel, ou un apprentissage mixte, vous pourrez dans tous les cas bénéficier d’une prise en charge financière de Pôle Emploi du moment que votre formation remplit bien les critères mentionnés ci-dessus.

La durée de la formation dans le cadre de l’AIF

L’aide individuelle à la formation s’applique généralement pour les formations ne durant pas plus d’un an. Néanmoins, l’action de formation peut s’étendre jusqu’à 3 ans maximum pour les parcours les plus longs.

Conclusion

L’aide individuelle à la formation s’adresse aux demandeurs d’emploi n’ayant pas de solutions de financement pour prendre en charge les frais pédagogiques d’une formation professionnelle.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *